Les origines du fil d’Écosse ou le secret de confection de nos chaussettes pour homme

Gage d’excellence et d’élégance, le fil d’Écosse est la matière prisée pour la fabrication des chaussettes pour homme haut de gamme. Quelle histoire se cache derrière cette étoffe dont les nombreux avantages ne sont plus à démontrer ?Découvrez-le en lisant cet article sur les origines du fil d’Écosse qui compose vos chaussettes !

Chaussette homme

Que désigne l’appellation « fil d’Écosse » ?

Pour remonter aux origines du fil d’Écosse, il faut savoir de quoi il s’agit exactement. Ce textile est en fait composé de fils de coton qui ont d’abord été assemblés par retordage puis transformés par une double mercerisation,soit la première fois sur le fil et la deuxième fois sur le produit fini. Le terme « fil d’Écosse » se réfère également à la qualité du coton utilisé. Les fibres choisies pour constituer cette matière textile doivent être :

-        longues, d’environ 3,5 cm ;

-        pures, c’est-à-dire avec le moins d’impuretés possible lors de la récolte afin de ne pas subir trop de manipulations avant le retordage ;

-        les plus blanches possible pour faciliter le procédé ultérieur de teinture.

Ce coton de qualité provient principalement d’Égypte et non pas d’Écosse, comme on aurait pu le penser. Pour savoir d’où vient cette notion écossaise, il faut remonter à l’époque de son invention.

L’histoire du fil d’Écosse

Le fil d’Écosse aurait-il été inventé sur cette île britannique du nord pour être baptisé de cette manière ? Eh bien non ! Le génie derrière le procédé de mercerisation est John Mercer, un fils de tisserand vivant dans le Lancashire, comté se trouvant au nord de l’Angleterre. S’il a passé son enfance dans les ateliers de filature de son père, le jeune Mercer s’est vite passionné pour la chimie. C’est ainsi qu’il découvre par hasard en 1844 que la soude caustique peut rendre les fibres de coton plus solides, tout en facilitant l’application de teinture. Si l’idée du fil d’Écosse est née en Angleterre, elle a cependant bien été concrétisée sur le territoire écossais. Le tout premier fil d’Écosse obtenu par mercerisation a en effet été produit dans l’usine de J&P Coats, sur les rives de White Cart Water dans la ville de Paisley, près de Glasgow.

L’amélioration du procédé

Mercer dépose rapidement son brevet, mais ne connaît pas tout de suite le succès escompté. Le défaut majeur : son procédé entraînait un rétrécissement important de l’étoffe. Il faut attendre 1890 et l’intervention d’Horace A. Lowe pour que la technique de mercerisation connaisse sa forme actuelle. Pour éviter le rétrécissement du tissu, ce chimiste, anglais lui aussi, décide d’étirer les fibres de coton durant l’ajout de soude caustique. Cela permet non seulement de maintenir la forme du textile, mais également de donner au tissu son aspect brillant si prisé. Le succès de l’invention est total et bouleverse complètement l’industrie du coton.

Comment reconnaître des chaussettes en fil d’Écosse de qualité ?

Si beaucoup de fabricants se targuent de vendre des produits en fil d’Écosse, il faut néanmoins faire attention aux contrefaçons. Comme expliqué plus haut, cette étoffe doit être conçue à partir du meilleur coton qui soit. Pour vous assurer d’acheter une paire de chaussettes à la fois confortable et durable, il ne faut donc pas hésiter à payer un prix plus élevé. Outre la qualité de la matière première, le tissage des chaussettes est de la plus haute importance. Chez Chaussette Online, nous faisons appel au savoir-faire des artisans italiens. Experts de la confection, ils sont en effet considérés comme les meilleurs filateurs. Si vous cherchez des chaussettes en fil d’Écosse haut de gamme, optez par conséquent pour celles tissées à la main.

En mettant un point d’honneur à choisir du fil d’Écosse de qualité, tissé en Italie par les meilleurs filateurs, nous vous garantissons des chaussettes hautes confortables, élégantes et à la longue durée de vie.




Suivez nous
Facebook Twitter
© Chaussette Online
2003-2020